Partie II – Modifications au rapport initial (28 juin 2013) – Saskatchewan – Oppositions

Oppositions

Le comité permanent a renvoyé à la commission des oppositions proposant le transfert des collectivités suivantes aux circonscriptions indiquées.

1.   Transfert de la ville de Shellbrook, de la circonscription de Prince Albert à celle de Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill

Cette opposition vise à harmoniser la municipalité rurale de Shellbrook et la ville du même nom, en les réunissant dans la même circonscription. Des résidents de la région de Meadow Lake, dans la circonscription de Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill, avaient demandé à la commission de joindre la ville de Shellbrook à leur circonscription pour cette raison précise. La commission n'avait pas accédé à leur demande dans sa proposition publique initiale et n'a reçu aucune objection des résidents de Shellbrook.

La commission était et demeure d'avis que la ville de Shellbrook cadre mieux avec les intérêts de la circonscription de Prince Albert.

2.   Transfert de la ville de Choiceland, des villages de Love, Whitefox et Smeaton et de leurs environs, de la circonscription de Prince Albert à leur circonscription actuelle de Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill

Cette opposition a été présentée au motif que les collectivités visées faisaient jusque-là partie de la circonscription de Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill et que la commission n'a donné aucune raison justifiant leur transfert dans la circonscription de Prince Albert.

Avant la publication de la proposition de la commission, un certain nombre de résidents des régions touchées ont affirmé que leur communauté d'intérêts rejoignait celle de Prince Albert, et non celle de Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill. Ces résidents ont présenté une argumentation convaincante – que la commission a acceptée – selon laquelle leurs collectivités partageaient les intérêts agricoles de la circonscription de Prince Albert et n'étaient pas concernées par les questions de foresterie et questions propres au Nord touchant Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill. Ils ont soutenu que leurs réseaux de transport et de services étaient reliés aux villes de Nipawin et de Prince Albert, qui font toutes deux partie de la circonscription de Prince Albert. Par conséquent, la commission a prévu dans sa proposition de rattacher ces collectivités à Prince Albert. Les oppositions à ce transfert venaient surtout de résidents de la région de Meadow Lake, dans Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill.

La commission rejette cette demande de remaniement.

3.   Transfert des collectivités de Batoche, Domremy et St. Louis et de leurs environs, de la circonscription de Humboldt—Warman—Martensville—Rosetown à celle de Prince Albert

L'opposition est justifiée par deux raisons. Tout d'abord, les résidents de ces collectivités travaillent dans la circonscription de Prince Albert, d'où ils reçoivent également leurs services publics. Ensuite, il y a une forte présence francophone au sein de ces collectivités, de sorte qu'on renforcerait leur communauté d'intérêts en les unissant aux populations francophones de la circonscription de Prince Albert. La commission accepte ces explications et convient que ces régions sont plus étroitement liées à la circonscription de Prince Albert.

La commission a remanié la circonscription de Prince Albert conformément à cette demande.

4.   Transfert des collectivités de St. Brieux et de Naicam et de leurs environs, de la circonscription de Yorkton—Melville à celle de Prince Albert

Cette opposition a été présentée au motif que les résidents de ces collectivités travaillent dans la circonscription de Prince Albert, d'où ils reçoivent également leurs services publics. Par ailleurs, c'est là qu'ils vont pour se divertir et pour participer à des activités récréatives et sportives. Selon la commission, il n'y a pas de communauté d'intérêts aussi forte avec la circonscription de Prince Albert. Ces collectivités auraient même davantage de liens avec la circonscription de Humboldt—Warman—Martensville—Rosetown qu'avec celle de Prince Albert. La commission estime que leur inclusion dans la circonscription de Yorkton—Melville demeure appropriée dans l'optique aussi bien de la répartition égale de la population que des communautés d'intérêts.

La commission rejette cette demande de remaniement.

5.   Transfert du quartier appelé Cathedral, de la circonscription de Regina—Lewvan à celle de Regina—Qu'Appelle

Cette opposition vise à mieux répartir la croissance démographique prévue dans les circonscriptions de Regina.

La commission était généralement réticente à adopter une démarche fondée sur des prévisions des tendances démographiques dans une circonscription donnée. De telles prévisions ne sont pas précises. Lors de ses délibérations initiales, la commission a reconnu la croissance déjà importante dans le nord-est de Regina (dans Regina—Qu'Appelle) et au sud-ouest (dans Regina—Lewvan). Cette croissance est conforme aux prévisions de la ville de Regina. La commission a des réserves quant à la prévision formulée dans l'opposition, selon laquelle la population de Regina—Lewvan pourrait à l'avenir compter jusqu'à 25 000 résidents de plus que les deux autres circonscriptions de Regina. La commission juge du reste convenable que la circonscription de Regina—Lewvan compte plus de résidents que la circonscription de Regina—Qu'Appelle, car cette dernière comprend une grande région rurale.

La commission a accordé une grande importance au caractère essentiellement urbain du quartier Cathedral de Regina. Comme elle a décidé de créer des circonscriptions exclusivement urbaines, ce quartier de Regina devrait rester dans Regina—Lewvan au lieu d'être transféré dans une circonscription mixte urbaine-rurale.

La commission rejette cette demande de remaniement.

6.   Transfert du secteur de Saskatoon à l'est de la promenade Idylwyld, au sud de la 33e Rue et à l'ouest de la rivière Saskatchewan Sud, de la circonscription de Saskatoon-Ouest à celle de Saskatoon—University

Cette opposition vise à conserver une seule circonscription dans le centre-ville de Saskatoon, la rivière n'étant pas un obstacle naturel dans cette partie de la ville. Cette demande est étudiée de concert avec l'opposition no 7.

7.   Transfert de la collectivité de Silverwood Heights, de la circonscription de Saskatoon—University à celle de Saskatoon-Ouest

Cette opposition a été présentée au motif que le quartier de Silverwood Heights a davantage en commun avec les collectivités du côté ouest de Saskatoon. C'est surtout là, a-t-il été dit, que les résidents vont pour travailler, se divertir et magasiner. Essentiellement, les oppositions nos 6 et 7 permutent deux quartiers entre les circonscriptions de Saskatoon—University et de Saskatoon-Ouest.

Il convient de noter que dans sa proposition publique initiale, la commission avait placé le quartier de Silverwood Heights dans Saskatoon-Ouest, et une partie du territoire décrit à l'opposition no 6, dans Saskatoon—University. Des observations présentées aux audiences publiques l'avaient convaincue que d'inclure Silverwood Heights dans Saskatoon—University, et la partie de cette circonscription située au sud de la 33e Rue Ouest, dans celle de Saskatoon-Ouest, serait une meilleure façon de regrouper les communautés d'intérêts. La commission respecte l'opinion des députés de ces deux circonscriptions, mais la force des arguments avancés aux audiences publiques la convainc que son tracé remanié respecte davantage les communautés d'intérêts.

La commission estime que la composition démographique du quartier de Silverwood Heights s'harmonise mieux avec la partie nord de Saskatoon—University. Il en va de même pour le secteur situé au sud de la 33e Rue et Saskatoon-Ouest.

La commission rejette les demandes de remaniement formulées dans les oppositions nos 6 et 7.

8.   Transfert de la partie de la circonscription de Humboldt—Martensville—Warman—Rosetown située à l'est de Saskatoon à la circonscription de Saskatoon—University

Cette opposition a été présentée au motif que tous les résidents de cette région rurale et agricole travaillent à Saskatoon et que leurs services publics proviennent de cette ville. Il est entendu que la majorité des résidents de cette région travaillent à Saskatoon. Quant aux services publics, y compris la distribution d'eau rurale, les fournisseurs sont surtout des sociétés d'État.

En règle générale, il était important pour la commission de créer, dans la mesure du possible, des circonscriptions exclusivement urbaines à l'intérieur des limites municipales de Regina et de Saskatoon. La commission est consciente du fait que les résidents des régions rurales et agricoles profitent des avantages de la ville pour ce qui est de l'emploi ainsi que des activités sportives et culturelles. Toutefois, ces résidents ne contribuent pas aux taxes municipales qui financent ces activités. Des intervenants ont vigoureusement soutenu que les habitants des régions rurales et agricoles profitent des commodités de la ville, mais ne partagent aucune des préoccupations connexes, par exemple en ce qui concerne le crime, l'infrastructure et la croissance.

L'argument présenté en faveur de l'inclusion dans une circonscription urbaine de cette région située à l'est de Saskatoon vaudrait également pour toutes les régions en périphérie des villes de Regina et de Saskatoon. Il est donc rejeté pour des raisons de principe.

La commission rejette cette demande de remaniement.

9.   Transfert d'une région comprenant la municipalité rurale d'Elmsthorpe, le village d'Avonlea, et de parties de la municipalité rurale de Terrell et de la Première Nation crie de Piapot, de la circonscription de Souris—Moose Mountain à celle de Moose Jaw—Lake Centre—Lanigan

Cette opposition est présentée au motif que les changements permettraient de mieux rapprocher les communautés d'intérêts actuelles.

La commission est consciente que le village d'Avonlea et sa population rurale dispersée, comme l'indique l'opposition, ont des liens beaucoup plus étroits avec la collectivité de Moose Jaw qu'avec le reste de la circonscription de Souris—Moose Mountain. La commission avait initialement placé cette région dans Souris—Moose Mountain pour assurer une répartition égale de la population. Toutefois, elle est maintenant convaincue qu'un transfert de cette région pour des raisons de communauté d'intérêts ne nuirait pas indûment à la répartition égale de la population.

La commission accepte cette opposition et a remanié les deux circonscriptions visées en conséquence.



Merci de noter que cette application ne fonctionne pas correctement dans Internet Explorer 8. Veuillez utiliser une version plus récente d'Internet Explorer ou un autre navigateur tel que Firefox ou Chrome.