La Chute – Limites proposées

L'appellation La Chute trouve son origine au XVIIe siècle pour désigner une cataracte de la rivière du Nord située dans l'ancienne seigneurie d'Argenteuil. Vers la fin du XVIIIe siècle, l'endroit, peuplé notamment par des loyalistes fuyant la Révolution américaine, était connu sous l'appellation « The Chute Settlement ». Ce nom sera progressivement remplacé par celui de « La Chute », puis par « Lachute » en un mot au cours du XIXe siècle.


(Population : 105 429)

Comprend :

  • a) la ville de Mirabel;
  • b) la municipalité régionale de comté d’Argenteuil;
  • c) la partie de la municipalité régionale de comté de Deux-Montagnes constituée : des municipalités d’Oka, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac et Saint-Placide; incluant l'établissement amérindien de Kanesatake;
  • d) la partie de la municipalité régionale de comté de La Rivière-du-Nord constituée de la ville de Saint-Colomban.

Merci de noter que cette application ne fonctionne pas correctement dans Internet Explorer 8. Veuillez utiliser une version plus récente d'Internet Explorer ou un autre navigateur tel que Firefox ou Chrome.