Limites proposées – Terre-Neuve-et-Labrador

Partie II – Changements recommandés et justifications

Le recensement décennal de 2011 indique que le pourcentage de la population vivant sur la péninsule d'Avalon continue de croître. En date du recensement, la population totale des trois circonscriptions de la péninsule d'Avalon (262 318) excédait le quotient global de celles-ci (3 x 73 505 = 220 515) de 41 803, tandis que la population totale des trois circonscriptions situées sur l'île (225 490) excédait le quotient global de 4 975. Si l'on utilisait le quotient de référence (81 301), la population totale des trois circonscriptions de la péninsule d'Avalon dépasserait le quotient global de 18 415, tandis que la population totale des trois autres circonscriptions serait inférieure au quotient global, d'un nombre semblable.

À la lumière de ce qui précède, la commission estime qu'il faut envisager des changements à certaines circonscriptions pour favoriser la parité électorale, tout en reconnaissant d'autres facteurs comme la communauté d'intérêts et les réalités géographiques. Pour ce faire, il faudrait inclure une partie de la péninsule d'Avalon, logiquement la partie ouest, dans la circonscription se trouvant à l'ouest, ce qui pourrait entraîner des modifications dans d'autres circonscriptions.

La commission souligne que les circonscriptions de Humber–St. Barbe–Baie Verte et de Random–Burin–St. George's sont les moins peuplées de la partie insulaire de la province. Elle constate aussi une anomalie dans Random–Burin–St. George's, soit l'absence d'autoroute, d'accès par voie aérienne ou de traversier à horaire fixe reliant les secteurs est et ouest de la circonscription.

La commission propose donc des changements à certaines circonscriptions afin de mieux satisfaire aux lignes directrices de l'article 15 de la Loi. Ces changements sont présentés suivant un ordre géographique, soit de la côte ouest de la partie insulaire de la province vers la côte est de la péninsule d'Avalon.

Le recensement établit la population de la circonscription de Humber–St. Barbe–Baie Verte à 71 563, population qui est en baisse. Selon la commission, la meilleure façon de modifier les limites de cette circonscription serait a) de retirer la péninsule de Baie Verte; b) d'ajouter le secteur Stephenville-Port au Port et la côte sud-ouest, y compris Channel-Port aux Basques. De plus, la circonscription devrait comprendre la côte sud-ouest, de Channel-Port aux Basques à Francois. Les principales voies de communication avec ce dernier secteur sont l'autoroute de Burgeo, l'autoroute reliant Channel-Port aux Basques à Rose Blanche et les services locaux de traversier. Il résulterait des changements proposés une circonscription de 87 592 résidents dotée d'un réseau commercial et de voies de communication important.

La commission propose de donner le nom de Long Range Mountains à cette circonscription, qui longerait la côte ouest de l'île, puisque cette chaîne est l'un des éléments dominants du paysage du sud au nord de la circonscription.

Le recensement établit la population de la circonscription de Bonavista–Gander–Grand Falls–Windsor à 84 735. Si elle considère les liens historiques, l'accès aux services gouvernementaux (comme la santé) et le réseau commercial, la commission estime que le secteur de Baie Verte, y compris Springdale, devrait faire partie de la circonscription couvrant la partie centrale de Terre-Neuve. La commission pense qu'il faudrait aussi y ajouter la côte sud de Bay d'Espoir et la péninsule de Connaigre. Ce secteur est maintenant relié au reste de l'île par une autoroute qui rejoint la Transcanadienne à Bishop's Falls et le réseau commercial et l'accès aux services gouvernementaux sont plus importants dans la partie centrale de Terre-Neuve que dans la péninsule de Burin.

Pour compenser les ajouts dans cette circonscription, tout en tenant compte de la parité électorale, la commission propose que les secteurs communément appelés Bonavista North (jusqu'à Carmanville inclusivement) et Bonavista South soient transférés à la circonscription voisine à l'est. La circonscription ainsi modifiée compterait 78 911 habitants.

De toute évidence, cette circonscription doit être renommée. La commission propose le nom Bay d'Espoir–Central–Notre Dame afin de tenir compte de la nouvelle orientation sud-nord de la circonscription et de la préservation de la partie centrale de Terre-Neuve.

Le recensement établit la population de la circonscription de Random–Burin–St. George's à 69 192. Les changements susmentionnés illustrent bien l'opinion de la commission selon laquelle il faut apporter des changements majeurs à cette circonscription pour lui assurer une représentation effective. S'ajouteraient à une importante partie de cette circonscription, soit la péninsule de Burin et le secteur de Clarenville-Random, les secteurs essentiellement ruraux de Bonavista North (jusqu'à Carmanville inclusivement), de Bonavista South (y compris l'ensemble de la péninsule de Bonavista) et la partie ouest d'Avalon, y compris l'isthme d'Avalon, jusqu'à Long Harbour inclusivement, Whitbourne, Trinity South et une partie de Conception Bay au nord de Salmon Cove.

La circonscription proposée regrouperait plusieurs secteurs qui faisaient partie de l'ancienne circonscription de Bonavista–Trinity–Conception. Après avoir examiné le réseau commercial, les services gouvernementaux et le réseau des voies de communication, la commission estime que la péninsule de Burin se rapproche davantage des secteurs de Clarenville et de l'ouest d'Avalon que de ceux de la côte sud de la province.

La circonscription ainsi modifiée compterait 75 336 habitants et serait la plus petite des circonscriptions proposées dans la partie insulaire de la province. Elle comprendrait le secteur de Long Harbour et de Trinity South, où l'on s'attend à une certaine croissance liée à la construction et à l'exploitation d'une importante usine à Long Harbour. D'autres modifications visant à accroître la population de cette circonscription comprendraient soit a) l'inclusion de Placentia Bay et de St. Mary's Bay; soit b) l'inclusion des secteurs de Carbonear et de Victoria. Si la population du nord-est de la péninsule d'Avalon continue d'augmenter de façon importante, il pourrait être nécessaire de revoir ces changements ou d'autres changements plus en détail.

La commission propose de nommer cette circonscription Bonavista–Burin–Trinity en reconnaissance de ses baies et péninsules historiques.

Quant à la circonscription voisine, Avalon, qui compte au recensement une population de 78 908, la commission propose de retirer les secteurs susmentionnés et de les transférer à la circonscription de Bonavista–Burin–Trinity. On supprimerait ainsi quelque 16 300 habitants de la circonscription actuelle d'Avalon. Cela permettrait de modifier la limite est de la circonscription pour répondre à la croissance de la population enregistrée dans la circonscription de St. John's-Est.

La majeure partie de la croissance dans la péninsule d'Avalon, et dans St. John's-Est en particulier, s'est effectuée dans la ville de Conception Bay South et dans la ville voisine de Paradise. Une partie de la ville de Conception Bay South fait actuellement partie de la circonscription d'Avalon. On suggère d'inclure l'ensemble de cette ville dans la circonscription d'Avalon, ainsi que les parties de la ville de Paradise situées au sud de Topsail Road et à l'ouest de St. Thomas Line.

Avec les changements proposés, la circonscription d'Avalon compterait 80 056 habitants. Son nom ne changerait pas.

Selon le Recensement de 2011, la population de la circonscription de St. John's-Est s'est accrue pour atteindre 100 559 habitants; c'est pourquoi des modifications s'imposent. Les limites de la circonscription seraient modifiées comme on l'a expliqué précédemment, touchant les villes de Conception Bay South et de Paradise. Aucun autre changement n'est proposé. La population de la circonscription serait alors de 83 062 habitants. La commission précédente avait suggéré d'appeler la circonscription St. John's-Nord. La présente commission pense aussi que ce nom décrirait mieux la circonscription que ne le fait St. John's-Est et reprend cette recommandation.

La circonscription restante de St. John's-Sud–Mount Pearl, qui compte au recensement 82 851 habitants, ne requiert aucun changement de limite. La population de cette circonscription n'a pas beaucoup changé. La commission propose de ne pas changer le nom de cette circonscription.

Pour les circonscriptions situées dans la partie insulaire de la province, l'écart entre la population et le quotient de référence de 81 301 serait de ± 8 %, comme le montre le tableau 3 ci-après.

Tableau 3
Écarts par rapport au quotient de référence (81 301)
Circonscriptions proposées dans la partie insulaire de la province
Circonscription Population de 2011 Écart par rapport à 81 301
Bonavista–Burin–Trinity
75 336
-7,3 %
Bay d'Espoir–Central–Notre Dame
78 911
-2,9 %
Avalon
80 056
-1,5 %
St. John's-Sud–Mount Pearl
82 851
+1,9 %
St. John's-Nord
83 062
+2,2 %
Long Range Mountains
87 592
+7,7 %

Comme indiqué au début de la proposition, la commission n'entend pas modifier la circonscription de Labrador.

L'annexe A contient la description des limites des sept circonscriptions proposées ainsi que les cartes de celles-ci.

Voici la population de chacune des circonscriptions proposées et l'écart entre celles-ci et le quotient électoral de 73 505 établi pour la province :

Circonscription proposée Population de 2011 Écart par rapport à 73 505
Avalon
80 056
+8,9 %
Bay d'Espoir–Central–Notre Dame
78 911
+7,4 %
Bonavista–Burin–Trinity
75 336
+2,5 %
Labrador
26 728
-63,6 %
Long Range Mountains
87 592
+19,2 %
St. John's–Nord
83 062
+13,0 %
St. John's-Sud–Mount Pearl
82 851
+12,7 %

Le maintien de la circonscription de Labrador a une grande incidence sur les écarts entre la population des circonscriptions et le quotient électoral de la province. La population de chaque circonscription, sauf celle de Labrador, excède le quotient, mais respecte l'écart autorisé à l'article 15 de la Loi.1 La commission propose ce qui précède afin d'assurer la représentation effective de la population de la province.


1 L'annexe C ci-jointe contient une comparaison des écarts entre la population actuelle et la population proposée des circonscriptions électorales et le quotient de référence de 81 301.





Merci de noter que cette application ne fonctionne pas correctement dans Internet Explorer 8. Veuillez utiliser une version plus récente d'Internet Explorer ou un autre navigateur tel que Firefox ou Chrome.