Votre commission

L'honorable Richard Chartier (président)

Richard J. Chartier

L'honorable Richard Chartier a été nommé à la Cour provinciale du Manitoba en 1993 et ensuite à la Cour d'appel du Manitoba en 2006. Auparavant, il a été un associé du cabinet d'avocats Aikins MacAulay et Thorvaldson à Winnipeg. Pendant cette période, il a également été juge disciplinaire au pénitencier fédéral de Stony Mountain, commissaire en chef adjoint à la Commission de la location à usage d'habitation, et enquêteur à l'expropriation pour la province du Manitoba.

Depuis sa nomination à la cour, on lui a demandé de présider différentes commissions et son travail a été reconnu. Par exemple, en 1998, on lui a demandé d'examiner la prestation des services en français au sein du gouvernement du Manitoba. Le Rapport Chartier, Avant toute chose, le bon sens, a été déposé à l'assemblée législative. Le gouvernement manitobain a mis en œuvre toutes ses recommandations. En 2005, l'Institut d'administration publique du Canada lui a décerné la Médaille d'or pour la gestion innovatrice, pour son travail sur le Domestic Violence Front-End Project. En 2006, il a reçu, à New York, le Prix des Nations Unies en matière de service public pour ce même projet. En 2011, il a été nommé chevalier de l'Ordre de la Pléiade, par la Francophonie, en reconnaissance des incidences positives du Rapport Chartier au Manitoba.

Le juge Chartier croit fermement au service communautaire. Il a été président du conseil d'administration du Centre de santé de Saint-Boniface, du Centre Taché, du Foyer Valade et vice‑président de l'Hôpital Saint-Boniface. Il a aussi été membre du Bureau des gouverneurs de l'Université de Saint‑Boniface.

Mme Kelly Saunders (membre)

Kelly Saunders (membre)

Mme Kelly Saunders est professeure adjointe au Département de science politique de l'Université Brandon où elle enseigne plusieurs cours sur la politique du Manitoba, la politique canadienne et l'administration publique. Manitobaine depuis toujours, Mme Saunders a publié de nombreux articles sur la politique du Manitoba et les lois sur la divulgation dans la fonction publique fédérale. Son domaine de recherche actuel porte sur la politique et la gouvernance métisses et leur effet sur le fédéralisme canadien. Elle a travaillé auparavant pour le Conseil de l'enseignement postsecondaire du Manitoba et elle est actuellement membre du Comité d'examen de la condition féminine de l'Université de Brandon.


M. Paul Thomas (membre)

Paul Thomas (membre)

M. Paul G. Thomas est professeur émérite de science politique et ancien professeur titulaire de la chaire Duff Roblin en administration publique à l'Université du Manitoba. Il est l'auteur d'environ 100 articles et chapitres de livres sur la politique canadienne. Il a siégé à de nombreux comités créés par les gouvernements fédéral et provincial et les administrations municipales. En plus d'avoir reçu plusieurs prix en enseignement et en approche communautaire de l'Université du Manitoba, M. Thomas a obtenu le Prix du Lieutenant-gouverneur en reconnaissance de l'excellence en administration publique, ainsi que la Médaille Vanier pour réalisation exceptionnelle dans le domaine de l'administration publique. Il est un membre reçu de l'Ordre du Manitoba. M. Thomas a également été membre de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Manitoba en 1982‑1983, puis de nouveau en 1993‑1994.